En 1993, j'ai 13 ans lorsque je suis abordé par une directrice de casting.

Elle cherche un enfant pour jouer Olivier dans « Le Cri du Coeur » du regretté cinéaste Idrissa Ouedraogo.

Premier casting, premier boulot et premier rôle. Et alors que je deviens un "enfant acteur", la vie continue, l'adolescence, puis des études de musique, passion de toujours à laquelle je me consacre pendant près de deux décennies.

Puis en 2017, les circonstances m'amènent à renouer avec le jeu face-caméra grâce au court-métrage « Lundi ».

Alors je me relance, et enchaine avec gourmandise les expériences, les rencontres, les stages, les courts-métrages, et petit à petit - grâce à la bienveillance de quelques bonnes fées et un peu d'opiniâtreté, les portes s'ouvrent et les choses sérieuses (re)commencent.

Depuis, des rôles pour le cinéma et la télévision, du théâtre avec plusieurs compagnies, et toujours, ce plaisir ardent, quotidien, à chercher, apprendre, douter, recommencer et en somme à vivre ce métier unique.

 En 2023, de très belles choses arrivent... 30 ans après "Le Cri du Coeur".

Déjà.